Vous avez interrogé les savants, leur demandant ce que c'était que ce tubercule, et après deux mille ans de discussion les savants vous ont répondu comme le permier jour : "Nous ne savons pas."

Vous avez interrogé la truffe elle-même et la truffe vous a répondu : "Mangez-moi !"

Alexandre Dumas

La truffe dans nos régions

En Suisse la truffe est déjà bien présente à l’état sauvage. Il s’agit d’un champignon indigène qui se développe près des massifs forestiers propices.

L’expérience de nos voisins français et italiens montre que la truffe est un produit à forte valeur ajoutée, à fort rayonnement touristique et en pleine expansion.

Les connaisseurs identifient le pied du Jura, comme un excellent terrain pour la récolte de truffes sauvages, et pour la trufficulture.

C'est pourquoi un groupe de passionnés, réunis au sein de l’Association "1ère Région truffière de Suisse", travaille au projet de développement d’une filière agricole et économique autour de la truffe.

Le succès du Marché de Bonvillars, premier évènement visant à promouvoir la truffe suisse (5ème édition en 2013), est une preuve de l’intérêt suscité par ce produit. La manifestation attire chaque année environ 6'000 visiteurs. Elle est à la base de la réflexion pour le projet de développement d’une filière agricole et économique.

A ce jour, sur des initiatives privées, les truffières plantées dans le Nord-Vaudois au cours des 20 dernières années totalisent environ six hectares. Dès lors la trufficulture dans notre région est déjà une réalité et offre un fort potentiel.

Les truffes cultivables

Truffe XY
Tuber Uncinatum, dite truffe de Bourgogne. Elle possède une odeur et un goût assez prononcés. C’est l’espèce la plus largement répandue dans toute l’Europe, elle est peu exigeante en chaleur et en lumière. Cette catégorie de truffe privilégie un sol calcaire. Période de maturité : de septembre à fin mars.
Tuber Melanosporum ou Truffe noire du Périgord
Tuber Melanosporum, dite truffe noire du Périgord ou diamant noir. Cette espèce dégage un parfum puissant et une saveur très agréable. Elle exige un sol très calcaire, de la chaleur et de la lumière. Cette catégorie de truffe privilégie un sol calcaire. Période de maturité : de novembre à fin mars.

Buts de l'association

L'Association, crée pour la réalisation du projet, a pour principaux buts statutaires, de développer la filière de la truffe dans une partie du district du Nord vaudois et notamment de

Son comité est composé de compétences complémentaires et regroupe élu politique, caveurs, agriculteurs, garde-faune, garde-forestier, géomètre, économiste, financier.

Le projet

Le projet mené par l'Association vise des retombées agricoles et économiques. Ses principaux axes sont :

  • la reconnaissance de la trufficulture et de la truffe par les organes faîtiers
  • l'identification de terrains pour le développement des plans truffiers
  • le développement agricole de vergers truffiers
  • la réalisation d’une Maison de la Truffe et d’une coopérative
  • la mise sur pied d’un contrôle de qualité
  • l’élaboration de produits finis représentatifs, et de forfaits touristiques visant la commercialisation de la truffe
  • le développement de projets agrotouristiques, de manifestations

Le projet a d’ores et déjà obtenu l’appui ainsi qu’un soutien financier de la Confédération et de l’Etat de Vaud.

Pour en savoir plus

Vous retrouverez plus d’informations en consultant notre brochure :

Brochure a télécharger

Télécharger la brochure

Devener notre partenaire...

... et benéficier de possibles contreparties telle que

  • Mention et visibilité de votre nom et / ou logo sur le site internet : www.aprts.ch
  • Invitation à la manifestation annuelle
  • Arbre à son nom, avec certificat
  • Organisation d'événements privés
  • Brochures de présentation, divers emplacements
  • Présence aux lieux physiques ponctuels et permanents
  • Présence sur d'autres supports éditoriaux :
    • communiqués de presse et actions ponctuelles de promotion
    • publications spécialisées ( catalogues, ouvrages en ligne ou imprimés )
    • création d'une newsletter, informations spécifiques au domaine
    • flyers, affiches, banderoles d'évènements
  • Mention sur le papier à lettre de l'association

... en savoir plus

  • La durée maximale du partenariat est de 4 ans, elle peut être prolongée pour une nouvelle durée à des conditions renégociées. L'investissement peut être fractionné ou peut se faire partiellement sous forme de contre prestation, sur proposition du partenaire.
  • Le partenaire peut être une association ou un groupe de deux entreprises au maximum. Dans certains cas, les partenaires peuvent bénéficier de l'exclusivité dans leurs branches économiques.
  • Chacun peut mentionner sa qualité de partenaire sur ses propres supports de communication

Consulter les propositions de partenariats

Envie d'en savoir plus ou de participer au projet ? Contactez nous !